Comment le faisons-nous ? ___//

Parce qu’un projet
se construit ensemble,

Plusieurs étapes sont nécessaires

La phase exploratoire

Avant l’établissement de la moindre esquisse de votre projet, il sera nécessaire d’étudier les caractéristiques de votre terrain. Cette phase doit en principe être menée par le Maître d’Ouvrage, c’est-à-dire vous-même. Elle nécessite un certain nombre de démarches. Si vous le souhaitez nous pouvons vous assister dans le cadre d’une «Mission Spéciale» qui sera précisée dans un contrat.
Avant de commencer la construction de votre logement vous devez trouver un terrain qui vous convienne et vérifier que ce terrain est constructible. S’il s’agit d’un terrain dont vous êtes propriétaire ou pour lequel vous avez signé un engagement d’achat (promesse de vente, compromis…) vous avez fortement intérêt à vous procurer le certificat d’urbanisme qui précisera, si votre terrain est constructible, les servitudes administratives éventuelles (projet d’expropriation, règles d’alignement, périmètres de rénovation) et les dispositions d’urbanisme à respecter.
La demande de ce document doit être adressée en 4 exemplaires, par lettre recommandée avec accusé de réception, à la Mairie de la commune où se situe le terrain.

Avant projet

Une fois que les aspects fonctionnels et budgétaires sont clairement définis, nous vous proposons un Avant Projet Sommaire (APS) qui est une première esquisse définissant le mode d’implantation de la maison sur le terrain, l’organisation générale des espaces et l’articulation des pièces entre elles. Proposition sur laquelle vous nous faites vos commentaires afin d’affiner votre projet.
Une fois validée par vos soins, nous réalisons un Avant Projet Définitif (APD) qui est un approfondissement de votre projet permettant d’arrêter ses caractéristiques avec une série de plans où nous rentrons plus dans les détails. A cette phase du travail nous sommes toujours à l’écoute de vos commentaires et annotations afin de concevoir un projet qui vous corresponde au mieux.
Votre projet est prêt pour déposer une demande d’autorisation de Permis de Construire.

Permis de
construire

Le Permis de Construire est obligatoire pour toutes constructions neuves et pour tous les travaux réalisés sur un bâtiment existant changeant sa destination, modifiant une ou plusieurs façades ou les volumes, créant des surfaces supplémentaires.

A cette phase nous finalisons les plans et nous nous occupons de toute la partie administrative avec la Mairie.

Une fois le Permis de construire déposé, la mairie doit délivrer un récépissé de dépôt. Il mentionne la date à laquelle l’absence de réponse de l’administration entraîne l’acceptation tacite de la demande.

Il précise également que la mairie dispose d’un mois pour demander des éléments manquants et pour notifier un délai d’instruction différent que celui indiqué dans le récépissé.

Quand la maire ou le service compétent demande des pièces manquantes au déposant, celui-ci dispose de trois mois pour les fournir, à compter de la date de réception de cette demande. A défaut, le projet fera l’objet d’un refus tacite.

Les délais d’instructions

Le Permis de Construire est obligatoire pour toutes constructions neuves et pour tous les travaux réalisés sur un bâtiment existant changeant sa destination, modifiant une ou plusieurs façades ou les volumes, créant des surfaces supplémentaires.

A cette phase nous finalisons les plans et nous nous occupons de

toute la partie administrative avec la Mairie.

Une fois le Permis de construire déposé, la mairie doit délivrer un récépissé de dépôt. Il mentionne la date à laquelle l’absence de réponse de l’administration entraîne l’acceptation tacite de la demande.

Il précise également que la mairie dispose d’un mois pour demander des élément s manquants et pour notifier un délai d’instruction différent que celui indiqué dans le récépissé.

Quand la maire ou le service compétent demande des pièces manquantes au déposant, celui-ci dispose de trois mois pour les fournir, à compter de la date de réception de cette demande. A défaut, le projet fera l’objet d’un refus tacite.

Le projet

L’étape suivant le Permis de Construire est le Projet de Conception Générale (PCG). Celui-ci détaille les matériaux, les solutions techniques… L’architecte précise par des plans, coupes, et élévations les formes des différents éléments de la construction, la nature et les caractéristiques des matériaux et les conditions de leur mise en oeuvre.
Le niveau de définition correspond généralement à des documents graphiques établis à l’échelle maximale de 1/50ème avec tous les détails significatifs de conception architecturale aux échelles appropriées et qui servira de base pour le Dossier de Consultations des Entreprises (DCE).
Dans le DCE l’architecte établit l’ensemble des spécifications détaillées des ouvrages sous la forme d’un Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) comprenant pour chaque corps d’état, un document écrit descriptif des ouvrages, précisant leurs spécifications techniques.
Une fois le DCE constitué il est envoyé à plusieurs entreprises pour un appel d’offre. Après la réception des offres des entreprises, celles-ci sont analysées afin de vous garantir le meilleur rapport Qualité / Prix. Lorsque le choix des entreprises intervenant sur votre projet est fait nous établissons des Marchés à passer entre vous et les entreprises.

La concrétisation de votre projet

Le chantier peut alors commencer.
Avant l’ouverture du chantier vous devez souscrire en tant que Maître d’Ouvrage à une assurance Dommage-Ouvrage.
Une fois les travaux engagés nous prenons à notre compte la direction des travaux. Nous organisons et dirigeons les réunions de chantier, nous rédigeons des comptes rendus de chantier, afin de permettre la circulation de l’information, qui sont diffusés aux entreprises et à vous-même. Nous vérifions les factures des entreprises par rapport à l’avancement des travaux que nous vous transmettons pour règlement.