Philippe Starck signe son premier chai grand cru près de Bordeaux

Le designer Philippe Starck s’est associé à l’architecte Luc Arsène-Henry pour la réalisation d’un chai pour un grand cru bordelais, le château Les Carmes Haut Brion. Telle « une lame effilée jaillissant de l’eau », la structure se démarque par sa forme et sa partie immergée.

Le bâtiment compte 4 niveaux dont une partie immergée. L’édifice de 8m de haut en faîtage est posé au milieu de l’eau, tel un bateau renversé. Pour compenser la poussée d’Archimède et éviter son soulèvement, une série de pieux a été enfoncé sous terre, sur laquelle la dalle de béton du chai a été ancrée.

Le résultat est pour le moins surprenant! Il s’agit d’un bâtiment tout en longueur jaillisant du Peugue, rivière prenant naissance dans le port de Bordeaux terre, recouvert d’un aluminium aux tons bronze métallisé.

Peu de matériaux ont été utilisés mais ils ont été choisis pour leur aspect brut et leur « évidence fonctionnelle ». Ainsi le revêtement est réalisé en Alucobond (matériau composite mince 5mm : aluminium prélaqué – résine) séparé par un vide d’air de 15cm de la paroi béton. Elle aura le rôle de bouclier thermique, de cheminée par la circulation d’air évacuant les gaz toxiques mais aussi « de miroir à la végétation environnante » et « variations de teintes minérales rappelant le terrain où il a jailli » précise l’architecte. Les parois intérieures sont en béton brut matricé mais lissé au sol et au plafond.

Lu dans la newsletter de Batiactu du 28/06/2016 – www.batiactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *