Terre cuite et Béton pour le musée Yves Saint Laurent à Marrakech

Le musée Yves Saint Laurent Marrakech, dédié au couturier et à son oeuvre, ouvrira ses portes au Maroc à l’automne 2017. Composé de terre cuite, béton, granito teinté de terre et de fragments de pierre du Maroc, ce nouveau bâtiment a été confié a cabinet d’architectes français Studio KO, fondé en 2014 par Olivier Marty et Karl Founier.

En parallèle de l’inauguration d’un musée à Paris en 2017, un autre musée Yves Saint Laurent s’ouvrira donc à l’automne de l’année prochaine à Marrakech, ville que le célèbre couturier avait découvert en 1966 et où il séjourna régulièrement.

Le bâtiment de 4 000m² abritera une partie de la collection de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, qui comprend 5 000 vêtements et 15 000 accessoires de haute couture, ainsi que des dizaines de milliers de dessins et objets divers, aujourd’hui conservés à Paris. Il abritera également un espace d’exposition permanente de 400m² présentant l’oeuvre Yves Saint Laurent dans une scénographie originale de Christophe Martin, une salle d’exposition temporaire de 150m², un auditorium de 130 places, une librairie-boutique, un café-restaurant avec terrasse et une bibliothèque de recherche avec 5 000 ouvrages.

Il s’inscrira harmonieusement dans son environnement expliquent les architectes: « les briques en terre cuite qui parent toute la façade extérieure sont constitués de terre du Maroc et ont été fabriquées par un fournisseur local. Le granito en façade et au sol est contitué d’un agrégat de pierre et de marbre locaux. »

« Le musée Yves Saint Laurent mélange deux univers que nous connaissons bien et qui nous tiennent à coeur: la mode et le Maroc » ont commenté les architectes du Studio KO.

Des mesures spéciales de conservation des textiles ont été mises en place par la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent qui oeuvre depuis plus d’une décennie pour la préservation du patrimoine du couturier.

A lire dans la newsletter de Maison à Part – www.maisonapart.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *